Buvez!

  L’eau est le constituant le plus répandu de la matière vivante. Dès l’âge de 2 ans, l’ensemble des compartiments hydriques représente 60 à 70% du poids du corps. Sa répartition corporelle et sa régulation sont d'une importance capitale pour le bon fonctionnement des principales fonctions biologiques et physiologiques.
L’équilibre hydrique est assuré par les apports d’eau (alimentation, synthèse d’eau endogène [=qui est produit par l’organisme lui-même], boissons) contrebalancés par les sorties d’eau (transpiration, saturation en eau du gaz expiré lors du phénomène de respiration, régulation rénale, pertes digestives).

Lors de l’activité physique, la dépense énergétique est répartie en énergie mécanique et en libération de chaleur. Par conséquent, la température corporelle augmente. Un mécanisme de thermorégulation se met alors en place : une grande partie de cette production de chaleur est compensée par les pertes hydriques, indispensables au maintien de la température interne à des niveaux maximum de 39 à 40°C, compatibles avec la survie de l’organisme.
La perte hydrique est dépendante de plusieurs facteurs :
- Les conditions climatiques : les pertes sont d’autant plus importantes que l’environnement est chaud ;
- La discipline pratiqué et l'intensité de l'effort : plus l'exercice est intensif, plus on transpire, mais l'importance de la déshydratation n'est pas proportionnelle la durée de l'exercice ;
- L'habillement : lorsqu’il fait chaud, privilégier des vêtements légers, bien aérés, de couleur claire, et éviter les tissus épais et imperméables qui freinent la thermorégulation (risque de surchauffe) ;
- L'altitude : l’air y étant sec et moins oxygéné, la perte d’eau en provenance des poumons est accentuée ;
- Les facteurs individuels : pour un effort égal, certains transpirent beaucoup plus que d'autres.

Bien qu’absolument essentielles pour lutter contre la surchauffe de l’organisme lors de l’effort, ces pertes hydriques doivent être compensées. Dans le cas d’un apport d’eau insuffisant, le volume sanguin diminue : les capacités de thermorégulation sont réduites, la fréquence cardiaque augmente, la quantité de sang distribuée au cœur et aux muscles, et donc l’oxygène disponible, diminue… Ainsi, la déshydratation peut provoquer des crampes occasionnelles, mais surtout, aboutit à une réduction de la performance (et dans le pire des cas, à des accidents graves, parfois mortels, comme ce qu’on appelle le coup de chaleur d’exercice, où la température interne est supérieure à 41°C).

Tout le monde l’aura compris : s’hydrater est indispensable. Avant et après l’activité surtout, pendant parfois, mais pas seulement. Il faut boire suffisamment tous les jours, de façon fractionnée (vos reins n’apprécieraient pas que vous buviez 3L d’un seul coup !) afin de maintenir une bonne diurèse et éviter les fluctuations de poids par la déshydratation au cours de l'entrainement, mais aussi tout simplement pour l’état de santé global de l’organisme.
Dans les heures qui précèdent une activité sportive, pensez à éviter les boissons contenant de la caféine (café, thé, coca, etc.) : elles favorisent la diurèse et donc la déshydratation !

Attention ! Contrairement à une idée répandue, la soif n'est pas un indicateur précoce de besoins en eau. Elle apparait lorsque l’organisme est déjà déshydraté. Une déshydratation peut donc survenir avant toute sensation de soif.

Conclusion : n’attendez pas d’avoir soif pour boire ! ;)

Aucun événement

SAISON 2017 / 2018

TELECHARGEZ ICI VOTRE FORMULAIRE D'INSCRIPTION POUR LA SAISON 2017 / 2018

INSCRIPTIONS 2016-2017

Le formulaire d’inscription pour la saison 2016/2017 est désormais disponible, cliquez ici pour le télécharger.

REPRISE DES ENTRAINEMENTS LE VENDREDI 2 SEPTEMBRE 2016

Documents à joindre à cette fiche d'inscription:

* un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l'athlétisme en compétition, daté de moins de 3 mois

* 2 enveloppes timbrées

* une photocopie de la pièce d’identité

* 1 photo d'identité

* Les autorisations + informations datées et signées (au verso de la fiche)

* votre règlement pour la cotisation.

 Un dossier incomplet ne peut pas être accepté. L'athlète peut participer aux entraînements seulement quand le dossier complet est rendu à l'organisation. Les nouveaux athlètes ont droit à 1 séance d’essai sous la responsabilité des parents et sont invités à s’inscrire au plus vite possible afin d’être couvert par l’assurance.

planning entrainements